Loading...

Ma digital detox, été 2022

Comme chaque année, vous le savez désormais, je coupe mes réseaux sociaux, mes mails, et mon téléphone reste en « ne pas déranger » pendant plusieurs semaines.

Pas d’exceptions pour cet été 2022, même si, pour les 15 premiers jours, tout était un peu différent, et je vais vous raconter pourquoi.


Première semaine d’août

Nous sommes le 31 Juillet, et j’ai coupé Instagram depuis 2 jours. Les mails aussi. Et l’Amoureux s’en va en Namibie pour un voyage prévu depuis 2019, repoussé depuis, pour les raisons que l’on connaît.

On le savait depuis le début de notre histoire, qu’il allait potentiellement (si pas encore annulé) partir à ce moment là de l’année, au moment de mes seules vraies vacances, et que cela allait être difficile. Plus pour moi, évidemment, la personne qui reste, que la personne qui part à l’aventure. Et donc, ce 31 Juillet il s’est envolé à plus de 8000km, pendant 15 jours.

Si vous me suivez sur TikTok, vous savez que j’y suis restée tout l’été, et en particulier à cette période ci. J’avais besoin de raconter, d’expliquer et d’y trouver aussi des gens qui comprenaient ces nouvelles émotions auxquelles j’étais confrontée.

J’ai donc essayé d’apprécier ma propre compagnie et d’être solo avec mes pensées et mes émotions.

Je me suis donc prévu des sorties, des activités. J’en ai profité pour voir les copines restées au bureau à Paris, le soir, pour finir nos journées en terrasse. J’ai fait des expos, des balades. J’ai lu beaucoup de livres.



Je me suis, pendant cette première semaine, réinventée une routine. Un truc rassurant, rien qu’à moi.
Un café à l’extérieur pour commencer la journée, un tour au parc pour m’aérer la tête, une séance de sport pour extérioriser.
J’ai su trouver mon équilibre au milieu du manque et des émotions négatives.

Je n’ai jamais autant lu de livre qu’en cette période. J’enchaînais les histoires pour oublier la mienne, peut-être. J’aimais plonger dans des univers qui m’emmenaient loin du quotidien et qui faisaient que mes journées passaient plus vite.

Et le soir, je retrouvais les copines, leurs rires, les verres en terrasse et les balades nocturnes qui me laissaient un sourire dessiné sur le visage au moment de rejoindre mon lit.



Deuxième semaine d’août

L’Amoureux toujours au bout du monde, des journées au parc qui s’enchaînent et la canicule à Paris.
J’ai mon rythme et mes journées sont finalement plutôt chargées. Un café avec une copine, un dej solo au parc avec un livre, un cinéma en fin de journée. Le temps passe plus vite mais le manque commence à me piquer le coeur.

Je rencontre de nouvelles personnes, que ce soit seule au parc ou avec des amies d’amies, je fais de la barque sur la Seine et je découvre des expo photos loufoques. Je passe de bons moments, et j’apprécie un peu plus ma présence que quelques jours auparavant. C’est donc ça, le travail sur soi ?

Et puis le dernier week-end solo, un texto à ma soeur de coeur « tu imagines si tu pouvais venir demain à Paris et qu’on chill ensemble tout le week-end ? » … 5 minutes plus tard : « j’arrive demain à 10h, j’ai pris mes billets ».
Un week-end de bienveillance, de coucher de soleil avec un verre à la main, de chill dans le canapé.



Troisième semaine d’août

L’Amoureux rentré, direction chez mes parents pour 3 jours pour fêter l’anniversaire de ma maman et passer quelques jours avec eux au bord de l’eau ! Un aller-retour express puisqu’ils partaient ensuite en vacances et que c’était le seul moment où nous pouvions les voir avant un petit bout de temps !

Nous avons pu profiter des côtes, des parties de pétanque au soleil, des glaces, des balades au bord de l’eau et des marchés d’été !
Ça nous a fait beaucoup de bien d’être chouchouté par les parents après ces deux semaines précédentes.



Quatrième semaine d’août

Retour à Paris pour une journée, à peine le temps de souffler que nous repartons dès le lendemain, direction l’Angleterre !
Nous allons à Hythe plus précisément, sur la côté anglaise, tout près de Folkstone.

Pour ne rien vous cacher, c’est le moment où j’ai le plus déconnecté de mon mois d’août d’où le peu de photos… Mais aussi parce que j’ai beaucoup plus filmé à ce moment là. Si vous souhaitez en voir quelques moments, c’est sur ce TikTok ou encore celui-ci mais aussi dans ce Reel Instagram !

Toujours est-il que, quelques heures de TGV, de ferry et enfin de bus plus tard, nous voici dans cette charmante ville côtière. Tout est paisible, beau et les gens sont adorables.
Il y a un coffee shop tout près de notre Airbnb, les promenades le long de la jetée sont notre nouveau quotidien, on s’y sent tellement bien !



Et hop, nous revoici encore à Paris pour seulement deux jours avant de repartir direction le Pays Basque pour fêter les 30 ans d’un ami. Au programme : de la plage, du Prosecco, peu de sommeil et un coucher de soleil incroyable !

Guéthary, Saint-Jean-de-Luz, et nos après-midi à lézarder, le corps salé et les cheveux en bataille.

Les 4 jours de week-end sont passés à une vitesse éclair !
Nos peaux ont à peine eu le temps de dorer au soleil qu’il fallait déjà rentrer.



Paris, de nouveau, retour au bercail.
Pour ne rien vous cacher, après toutes ces excursions à droite et à gauche, nous étions contents de retrouver nos chats, notre canapé et notre lit ! Ce confort de trentenaire…

Et puis il a fallu préparer la rentrée scolaire pour l’Amoureux, retirer le message d’absence de la boite mail de mon côté et nous voici dans le grand bain de la reprise !

Encore un tour au parc pour se dire que l’été n’est pas terminé et quelques douces soirées sur les quais… Et puis il a fallu ranger ces nouveaux souvenirs dans nos albums de l’été 2022. Il a été âpre, il m’a fait grandir. Puis il s’est transformé en belle soirée d’été, celles qui offrent de belles couleurs et qui nous font briller les yeux.



Mon été 2022 s’apparente à des montagnes russes.
Pas certaine de les refaire, mais elles m’ont permises de voir que j’étais plus courageuse et solide que je ne le pensais.

Vous allez aimer !

Lifestyle

Août 2020 : ma première digital detox

Si un jour on m’avait dit « tu verras, tu vas te déconnecter d’Instagram pendant tout un mois » je pense que j’aurai bien rigolé… Et pourtant, …

Lifestyle

Août 2021 – Digital detox & écriture

L’an dernier, vous n’êtes pas sans savoir que j’avais totalement rangé mon téléphone, le temps d’un mois complet. Instagram désinstallé, mode silencieux activé. Plus. Rien. …

Lifestyle

Job d’été : Cat-sitteuse.

  Ma copine Fanny m’a confié son appartement pendant 1 mois et demi pour que je garde son chat. J’ai dit oui sans aucune hésitation.     …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Octobre 2021 : Mon premier bivouac
  1. Mademoizelle_AD 14 septembre 2022

    Et puis un retour surprise plus tôt que prévu hihihi !!!! Et ça, mais ça Angéline, c’était la petite pépite de paillettes sur le Spritz de l’apéro des derniers soirs d’été ! Vouala, c’était le petit baume au cœur des veilles de rentrées, pour ne pas oublier ce qu’on aime retrouver très fort aussi après les vacances: TOUA oui TOUA, pas que toi hein, mais quand même, Instagram sans carnet prune… c’est comme le spritz sans prosecco (oui j’ai bu beaucoup de spritz pendant l’été ! ).

    Je pense que tu n’as pas encore tout à fait conscience de cette force et de ce potentiel de résistance que tu as, car quand on repense à ton bilan de l’été dernier, à ton livre, à ses émotions x1000, à toutes ces choses Angéline que tu traverse et dont tu as aussi le courage de parler, moi je te dis que la dame elle en a des « cojones ».

    Il y a deux jours mon copain m’a regardé pendant que je regardé une story (j’étais très subjuguée par zoehtq, elle donne tellement le pep’s et le sourire cette nana ) et là il me dis « hé mais c’est bientôt le moment de l’instagrameuse que tu suis et qui fait l’ouverture des calendriers de l’avent » alors d’abord, j’ai failli un peu grogner, car tu es loin de n’être qu’une instagrameuse, tu es tout pleins de choses et surtout pas que pour les calendriers de l’avent » mais MAIS d’un coup avant de dire autre chose je l’ai regardé et j’ai jinglelisé (ce mot n’existe pas, mais tant pis) « C’EST LES CALENDRIERS DE L’AVENT » et là il est partis et j’ai juste entendu un « Hé merde ». Voilà voilà.

    Bon retour parmi nous et belle rentrée ❤️

    1. Carnet Prune 26 septembre 2022

      Mademoizelle_AD > merci pour ton message bien trop adorable ❤️ et bientôt bientôt pour les calendriers ! :D

  2. Valérie 19 septembre 2022

    Toujours un plaisir de lire tes articles <3 Bonne rentrée à toi

    1. Carnet Prune 26 septembre 2022

      Valérie > oh merci beaucoup !

  3. Izia 21 septembre 2022

    J’ai adoré te lire. J’ai suivi ton été sur tiktok, que tu as rendu très poétique.
    Et qui m’a même rendue jalouse avec la sensation que, moi aussi j’étais seule cet été à ne rien faire… Comme quoi, ce que l’on voit et ce que l’on interprète !

    1. Carnet Prune 26 septembre 2022

      Izia > Oh je suis désolée si mon contenu est apparu comme « culpabilisant » c’est vraiment pas le but :((