L’emblématique Créaline de Bioderma


Il y a quelques temps, vous avez sans doute suivi ma petite escapade dans les laboratoires Bioderma. Le but étant de nous faire découvrir le savoir faire de la marque mais aussi de nous en apprendre toujours plus sur la peau sensible. J’avais donc hâte de partager avec vous tout ce que j’ai pu découvrir lors de ce séjour, de vous parler de ces produits emblématiques, et de mes deux chouchous !

Bioderma, c’est qui ?

C’est une entreprise française, basée à Aix-en-Provence depuis les années 70. Tout est fait sur place dans la région : de la conception au packaging !
Le concept est simple : le mimétisme biologique. Qu’est-ce que c’est ? Un respect absolu de la peau avec des produits qui imitent ses mécanismes dans leurs composants et leur mode d’action.

Qu’est-ce que la peau sensible ?

Selon la définition exacte, c’est un syndrome défini par des sensations désagréables (picotements, démangeaisons, tiraillements) en réponse à un stimuli qui ne devrait pas provoquer de réaction. Ce syndrome peut-être visible sur le corps mais aussi sur le visage.

En France, après une étude menée par Bioderma, nous nous apercevons que 1 Français sur 2 déclare avoir la peau sensible. C’est énorme !
L’étude a aussi démontré que ce syndrome touchait plus les peaux claires et jeunes, entre 15 et 34 ans.

Pourquoi une peau sensible ?

C’est là toute la question. Une fois que l’on sait comment reconnaître une peau sensible, reste à savoir ce qui peut provoquer cette sensibilité. Plusieurs facteurs entrent en cause évidemment. Nous avons dans un premier temps les impuretés. Même si elles sont essentielles au bon fonctionnement de la peau, une bonne hygiène est indispensable pour éviter les excès de résidus. Nous avons ensuite le maquillage ! Un mauvais démaquillage entraîne bien évidemment des réactions puisque la peau est asphyxiée sous ces produits ainsi que les résidus de la journée. Et enfin, nous avons la pollution. Tout comme les résidus, nous ne pouvons pas l’éviter et pourtant elle fait partie de notre quotidien : fumée de cigarette, particules fines, poussières, gaz d’échappement etc… Tous ces facteurs fragilisent la peau chaque jour et affectent la barrière cutanée. Exposée de manière prolongée la peau est agressée et ne parvient plus à jouer son rôle de barrière.

Et la Créaline H20 dans tout ça ?

Chez Bioderma, ils sont précurseurs de la technologie des micelles ! Et oui ! Qu’est-ce qu’une eau micellaire exactement ? C’est une solution aqueuse contenant une concentration d’agents lavants doux composés de deux parties : une tête hydrophile qui aime l’eau et une chaine hydrophobe qui accroche le gras. Donc en gros, tout ça s’organise au contact de l’eau comme un aimant pour capturer les impuretés et laisser la peau toute propre !

Alors, mes produits pref de la gamme dans tout ça ?

De toutes les eaux micellaires de chez Bioderma je suis fan de la Créaline H20 AR. Une eau micellaire spéciale pour les peaux à tendance couperosique ! En plus de respecter la peau sensible, elle permet donc de limiter les flush, apaise et décongestionne. Parfois je ressens juste le besoin de rincer avec de l’eau thermale, je peux comprendre que l’on n’aime pas la sensation de ne pas rincer le produit !
Et pour faire les choses bien, ils ont aussi ce petit bijou pour les peaux sujettes rosacée : Créaline Anti-Rougeurs ! Une crème teintée que j’applique par toutes petites doses sur mes joues, les jours où elles s’enflamment un peu ! Même si la teinte est un peu foncée pour moi c’est vrai, en été, ça fonctionne très bien !

Vous connaissiez ces produits de la marque Bioderma ?
La Créaline H20 est-elle déjà passée par votre salle de bain ?

 

* Création de contenus rémunérés pour Bioderma

Laisser un petit mot

Laisser un commentaire

6 petits mots

  • Répondre juillet 5, 2018

    Lila Sugis

    Je connais la marque mais je n’ai pas testé ce produit nettoyant. Il m’a l’air plutôt efficace.

  • Répondre juillet 5, 2018

    ornellastro

    J’adore ces produits. Je les ai utilisés longtemps et je n’exclue pas d’y revenir un jour !

  • Répondre juillet 11, 2018

    Elodie (elodcst)

    Il y a quelques années, quand les eaux micellaires ont explosé j’ai voulu tester LA Créaline que tout le monde adorait. Avec ma peau sensible, je pensais qu’elle pourrait être parfaite pour tester cette méthode de démaquillage. J’ai pu demander un échantillon (parce que l’énorme bouteille pour tester c’est un peu risqué). Résultat : elle m’a brûlé la peau… J’ai essayé une nouvelle fois, le matin pour simplement rafraîchir ma peau, pensant que la sensation de brûlure pouvait être due aux frottements des cotons plutôt que le produit et même résultat. J’étais dégoûtée… Pour ma peau, il n’y a vraiment pas mieux que le démaquillage à l’huile, sans coton et l’eau de rose le matin. Je n’aurai pas du suivre la mode (après je n’ai pas testé la version AR qui n’existait pas encore, mais je pense que je vais m’abstenir).

  • Répondre juillet 12, 2018

    Claire

    J’ai été adepte de cette eau micellaire mythique longtemps, jusqu’à ce que je me rende compte que la composition n’est pas si irréprochable que ça … (polyéthylène glycol entre autres).
    Elle fait bien le job effectivement, mais si vous recherchez du clean et une composition qui n’a rien à se reprocher, perso j’ai trouvé celle de chez Léa Nature, la « Jonzac ». Même prix, rien à signaler niveau composition, et l’odeur est agréable :)

  • Répondre septembre 6, 2018

    Charline

    Cela à été mon eau micellaire pendant des années jusqu’a ce que mon dermatho me la déconseille… au profit d’une autre marque … Mais bon j’étais satisfaite ! Merci pour ton contenu !

  • Répondre septembre 13, 2018

    Amandine Hch

    Oui je connais bien bioderma, j’ai utilisé cette gamme pendant au moins deux a trois ans ! Mais maintenant je me tourne plus vers du lait qui, je trouve, m’agresse moins quand je me démaquille :)