angoisse-avion-stage-peur

Mon stage anti-stress Air France


Vous le savez sans doute déjà si vous me suivez sur mes différents réseaux sociaux (surtout Snapchat et Instagram) j’ai très peur en avion. Une phobie qui ne s’explique pas, et qui est arrivée un jour, sans raison, comme ça. Du moins il y a forcément une raison mais dans mon cas, pas de “choc” sur un vol ou autre. Pour que cet article vous aide au mieux, et pour les personnes qui ont peur de l’avion, j’ai eu envie (et d’ailleurs peut-être même le besoin) de poser par écrit ce que je ressens quand je prends l’avion. Au moins, vous pourrez évaluer votre peur et ainsi peut-être relativiser, sait-on jamais :)

air-france-stage-angoisse

Donc voilà. Je fais des crises de panique en avion.

“Elle exagère pas un peu là ?… Crise panique ?” : Oui, j’en suis là dans ma phobie. Je ne contrôle plus rien, je crie, je pleure, je tape dans le siège de la personne devant. Je suis clairement insupportable en fait. Sauf que je ne réussis à pas me contrôler, c’est la peur qui prend le dessus et à la moindre turbulence ça recommence.

Alors en plus d’être fatiguant pour les autres, ça l’est vraiment pour moi. J’ai essayé des médicaments, des plantes, l’hypnose… Rien. Toujours cette angoisse au creux de mon ventre qui me tétanise et me ronge. Parce que oui, c’est douloureux, je me sens oppressée.

Et donc voilà, je me suis dit qu’il fallait que je fasse ce stage Air France, dont tout le monde me parlait. C’était le dernier point à cocher dans ma liste “j’ai testé contre ma phobie de l’avion”, et alors que j’allais m’inscrire, Air France m’a proposé d’y participer… je n’ai alors pas réfléchi très longtemps.

  simulateur-air-france-stage

stage-air-france-anti-stress

Voici alors le déroulé d’une journée au sein du centre anti-stress d’Air France :

・8h30・

Arrivé à Roissy, on rencontre le reste du groupe, l’hôtesse et le sophrologue qui vont s’occuper de la formation du matin.
On fait un détour par les simulateurs pour découvrir les machines où nous serons l’après-midi, puis direction la salle de classe. Oui littéralement la salle de classe !

Nous sommes un groupe de 3 ou 4 maximum. Jamais les groupes ne seront plus nombreux. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas plus de 4 places dans le simulateur et que les équipes tiennent à ce que ce stage soit le plus personnalisé possible. Cependant, il y a deux sessions : une à 8h30 puis une à 10h30 et ce, chaque vendredi et lundi.

Une fois installés, on entre directement dans le vif du sujet. On parle du stress, de ce qui nous angoisse dans un vol, de la façon de gérer le stress avec quelques petits exercices de respiration. L’aide du sophrologue est pour moi essentielle puisqu’il apporte un vrai apprentissage de gestion du stress et des réponses sur la façon dont il se construit et nous oppresse en quelque sorte.

Vient ensuite l’intervention de l’hôtesse pour toutes les questions plus pratiques sur les vols et l’équipage. On apprend comment se constituent les équipes, leurs formations, le fait qu’ils soient contrôlés très régulièrement. Tout est décrypté, expliqué et chaque question y trouve une réponse. On apprend aussi beaucoup de choses sur les équipements de l’avion, que rien n’est laissé au hasard au niveau du matériel à bord.

・12h30・

Ensuite pendant le déjeuner, nous avons le discours du pilote. C’est la partie technique sur le pourquoi et comment vole un avion. Là on nous explique vraiment tout : ce qu’est une turbulence, les vents, la panne moteur, et même les différentes fonctions des ailes.
C’est à ce moment là qu’on aborde surtout les questions des pannes moteurs, et qu’on apprend qu’un avion… et bien ça plane. Pour une phobique, on peut lui répéter toutes ces choses là, ça ne sert à rien. C’est de l’entendre de la bouche d’un pilote, expliqué en long en large et en travers qui nous permet de l’intégrer je pense.

stage-air-france-simulateur

・14h00・

Fin de la blague du blabla… Nous allons au simulateur. Je l’avoue, je ne faisais plus trop la maligne. Se confronter à sa phobie c’est difficile, même dans un simulateur. Ça peut sembler stupide mais non, je n’étais pas rassurée au départ. Le pilote nous explique que nous allons suivre plusieurs décollages et atterrissages avec différentes situations.

Nous avons même eu une panne moteur juste avant le décollage et sincèrement : ce n’est pas plus impressionnant qu’une turbulence. Surtout que l’avion peut voler pendant quelques temps avec un seul moteur. Le simulateur permet de comprendre les bruits de l’avion, de les intégrer et de se rendre compte que non, une turbulence ce n’est pas grave… C’est juste désagréable.

Est-ce que les sensations sont les mêmes ? Ah oui, oui, oui ! Aucun doute là dessus. Après 1h30 de simulateur, on se rend compte de plein de choses et les bruits de l’avion n’ont plus aucun secret pour nous.

・16h00・

Fin de la formation. On refait un débriefing avec toute l’équipe au complet : le sophrologue, le pilote et l’hôtesse. On revient sur nos sensations, notre ressenti après le simulateur. On décrypte la façon dont notre phobie et nos peurs se sont transformées.

Ce stage permet surtout d’en apprendre énormément sur l’avion. Ça, c’est un fait. Que ce soit d’un point de vue technique ou même au niveau de l’équipage, on ressort du stage totalement conscient de ce qu’est un avion et des fonctions de chaque membre de l’équipage. Pour ce qui est du simulateur, je me pose la question de savoir si, en sachant que c’était virtuel je n’étais pas inconsciemment rassurée. Mais comme nous le rappelle l’équipe : les sensations sont les mêmes et du coup, notre corps les garde comme “positives” pour appliquer ça en situation réelle.

J’ai un vol de prévu fin mai (1h), puis deux en septembre pour un peu plus loin (3h)… Je ferai un edit d’ici là pour savoir si le stage m’a aidé ou non.
Quoiqu’il en soit, je sais qu’il est bénéfique dans le sens ou je sais que ma peur est irrationnelle. Elle n’était pas fondée et même si la phobie ne peut pas partir en un claquement de doigts, je sais qu’elle s’est minimisée avec ce stage, que j’ai appris à relativiser !

Autre chose que ce stage apporte : un vrai suivi psychologique mais aussi au sein de l’avion. Je m’explique : À chaque prochain vol Air France (ou Transavia, ou Hop), on peut prévenir le centre anti-stress qui prévient l’équipage que nous sommes pénibles à bord, pour qu’ils puissent nous “prendre en charge”. Le psychologue est aussi là avant ou après chaque vol pour pouvoir discuter si cela ne va pas.

stage-peur-avion

Il vous tente ce stage ? Vous l’avez déjà fait ?
Et vous, vous avez peur de l’avion ?

Un grand merci à toute l’équipe pour votre accueil. Amandine pour m’avoir permis de faire ce stage, Stéphane pour ces “vols” rassurants et pour ton professionnalisme, Aurélie pour toutes ces réponses à nos questions et ta patience, Paolo pour ton aide sur la gestion du stress et de nous avoir permis de détecter nos angoisses (et pour ce nouveau diplôme dans la faute ;D)… Merci à tous !

Prix du stage : 650€. Pour avoir toutes les infos, rendez-vous sur le site Air France.

22 petits mots

  • avril 10, 2016

    Mayleen

    C’est un article qu’on a peu l’habitude de voir. J’aime énormément ton point de vue.
    Ton retour d’expérience est très important. Certaines personnes concernées pourront alors en savoir davantage et se sentir moins seule :) Je trouve ça cool !
    Tu pourras voyager plus longtemps ;)
    xx, Marion

  • avril 10, 2016

    camille

    je déteste également l’avion… ça coute combien cette petite chose ?

  • avril 10, 2016

    Floriane

    Ce stage a vraiment l’air intéressant, d’un point technique mais aussi sur la manière dont ils traitent la phobie. J’espère que ce stage te sera vraiment bénéfique et j’ai hate de voir ton ressenti sur tes prochains vols.
    Floriane

  • avril 10, 2016

    Lisbaune Persie

    Bonsoir. Je te suis sur Instagram depuis plusieurs années maintenant mais jamais sur le blog. Il faut une première à tout. Merci pour cet article. Je suis rassurée de me dire que je ne suis pas folle d’avoir peur puisqu’il y a même des stages dédiés à la phobie de l’avion. Pour ma part je n’ai jamais pris l’avion mais j’ai très envie de voyager. Et cNest handicapant. Car même dans voyage de prévu je fais souvent des cauchemars. Soit l’avion se crash soit je fais une crise de panique à bord. Depuis que je suis maman cette peur s’est accentuée. Je sais que j’ai le vertige mais aussi très peur de mourir ce qui est stupide puisque je peux mourir à pieds ou en voiture. Mais effectivement on ne contrôle plus rien une fois la peur installée.

  • avril 11, 2016

    estellegdaily

    Coucou Angéline ! Ton article m’a beaucoup plu car je suis moi aussi terrorisée par l’avion. Pourtant mon grand-père était pilote, et mon père a passé son brevet de pilotage également donc ça paraît bizarre (je sais que la science aéronautique est fiable^^). Mais comme tu le dis, c’est irrationnel ! C’est hyper angoissant pour moi d’être dans le ciel en fait, mes pieds aiment toucher le sol xD Tout est une question de sensations donc je pense que ça devrait t’aider, si ton corps a vécu tout ça dans le simulateur et que tu n’étais pas en panique à ce moment là. Je suis curieuse d’avoir ton feedback après tes prochains vols. Bises, et merci pour cet article, je ne savais pas qu’il existait des stages de ce type et je pense que j’en ai bien besoin ;)

  • avril 11, 2016

    Anna

    Cette expérience semble unique!

  • avril 12, 2016

    Lou

    Merci pour cet article je me sens moins seule…… J’ai TRES TRES PEUR de l’avion , la seule chose qui m’aide = une cuite avant PENDANT le vol + des médocs pour faire dodo et anti stress ( je ne dors pas tellement je suis stressée mais je plane plutôt que d’embêter le monde …..) !!! C’est très handicapant et ça fait plaisir de voir que je ne suis pas toute seule ;)

  • avril 12, 2016

    Un Joli Palmier

    Ton article est super, j’ai aussi une grande phobie de l’avion que je partage avec ma maman, je n’ai jamais fait de très long vol ( le plus long est de 2h, ce qui est suffisamment long pour moi hihi !) je pense que si je dois un jour faire un très long vol ( pour aller aux usa par exemple) je ferai aussi un stage pour m’aider car mon problème à moi, c’est que je stresse et m’imagine des scénarios catastrophes. J’ai toujours très peur de tomber sur un copilote fou ou un truc comme ça haha, je suis une folle ! J’ai hâte de voir si ce stage t’aura vraiment aidé quand tu prendras l’avion réellement. Je t’embrasse et merci d’avoir évoqué ce sujet ♥

  • avril 13, 2016

    Stephanie

    Article tres interessant, je me suis toujours demandee comment etaient ces stages Air France, le tarif m’ayant un peu retenue.
    Je suis horriblement phobique de l’avion aussi et pourtant habitant a quelques miliers de kilometres je le prends tres souvent et pour tres longtemps (12-13h). Je suis attentive aussi au moindre bruit, surveille les ailes etc donc autant dire que meme en 13h impossible de dormir. Ce qui m’aide c’est un comprime de lexomil, qui diminue beaucoup l’angoisse. Apres ce n’est pas une solution des meilleures mais je prefere ca a la pensee constante ‘ca y est je vais mourrir sur ce vol’.
    En tout cas le stage donne bien envie, j’utilise le plus souvent Air France et ca m’a l’air tres interessant. Il y a quelques annees (masoshisme?) je suivais les episode de ‘air crash’ sur National Geographique, qui je ne sais pour quelles raisons m’ont un peu rassure aussi, notamment comme tu l’abordes sur le fait qu’un avion plane et un des documentaire retrace l’atterrissage d’un avion en panne de moteurs qui s’etait tres bien passe!

  • avril 13, 2016

    Cooking in June

    Pour ma part pas de phobie, juste une pointe d’appréhension au moment de l’aterrissage! C’est très bien que ce stage existe !

  • avril 14, 2016

    latiffance

    Je suis ravie d’être tombée sur ton article! Je suis une phobique de l’avion aussi, mais peut être le niveau en dessous du tiens (je ne tape pas dans le siège de devant ;) ), et j’étudiais l’idée de faire ce stage Air-France avant mon prochain vol de 12h, prévu l’année prochaine, pour lequel je stresse déjà, (alors que je l’ai déjà fait, 12h de vol…). Vraiment très intéressant de lire ton compte rendu, et pressée de savoir si lors de tes prochains voyages, ce stage t’aidera à te “détendre”, en tout cas je te le souhaite !
    Si c’est la cas, je pense que je passerai le cap et je m’inscrirais au stage.
    Merci pour ce post !

  • avril 14, 2016

    La curieuse Lori

    Merci pour ton article ! J’ai tellement peur que je ne l’ai jamais pris…. Je rate tellement de choses ! Mais impossible de me décider à mettre un pied dans l’avion…

  • avril 15, 2016

    Hebraud

    Bonsoir !
    Je suis ravie que vous ayez suivi ce stage ;)
    C’est déjà un grand pas !
    Votre prochain Vol sur Transavia sera au top
    Audrey, hôtesse sur votre vol Orly-Budapest

  • avril 15, 2016

    Carnet Prune

    Audrey > Mais je suis très flattée de vous voir ici ! Merci infiniment pour votre message qui me fait vraiment plaisir ! J’espère bientôt sur un prochain vol, sait-on jamais :)

  • avril 17, 2016

    Valentine

    Hello Angeline,

    Je suis comme toi, complètement phobique de l’avion et c’est venu un jour comme ça alors que je prenais souvent l’avion. Ca me pénalise beaucoup car j’ai toujours peur de voyager plus loin à cause de ca, je me dis que je devrais me forcer mais c’est dur, complètement paniquée dès lors de l’attente.. Ce stage a l’air d’être absolument génial… Ça semble être une bonne solution !

  • avril 19, 2016

    Lilyclochette

    J’adore ton article ! Merci pour ton retour ! Mon mari a une touille bleue me jsuis moyennement rassurée et en septembre on a 8h30 de vol… Mais malheureusement le prix du stage est excessif dommage

  • avril 25, 2016

    Temehani

    Quelle chouette idée!

  • mai 3, 2016

    Lou

    C’est très rassurant de lire ça. Je suis comme toi. Sans comprendre pourquoi, depuis l’adolescence, j’ai une peur phobique de l’avion (crise de panique, je m’en rend malade plusieurs jours avant de partir ….) Et comme tu le dis c’est fatiguant pour les autres parce qu’ils ne comprennent pas forcément. Mais c’est pour nous, les anxieuses, que c’est le plus pénible et fatiguant (après une attaque de panique j’ai l’impression de ne pas avoir dormi pendant plusieurs nuits tellement je suis HS). Pourtant j’ai fais de très long vol étant plus jeune (USA, Thaïlande, Martinique…) mais depuis mes 15 ans, sans raisons particulières, je suis devenue totalement phobique. Parce que j’ai peur de mourrir (oui tout le monde … mais dans mon cas, anxieuse, c’est une phobie pour laquelle je suis suivie parce que ça me pourri la vie) donc avion = aucune notion de contrôle = aucune possibilité de s’en sortir si il y a un problème = mort inévitable. L’année dernière j’ai réussi à prendre l’avion SEULE (avec l’aide de mon ami l’attarax) sur 1h20 de vol pour aller rejoindre un amie en Irlande. Mais ça a été une épreuve.
    Pour le moment je ne me sens pas capable de refaire de longs vols mais je voudrais dépasser ça. Mon chéri aime voyager lui, et je l’ai vu partir au Costa Rica faire un voyage de rêve avec ses potes…sans moi parce que j’étais incapable de les suivre. Et ça me tue de ne pas pouvoir partager ça avec lui. Il voudrait aller au Japon, je rêve de retourner au USA… Alors merci Angéline, de tout coeur, de partager ça avec nous parce que le simple fait d’écrire ce commentaire me donne envie de pleurer et mal au ventre. Je vais faire ce stage cet été en espérant qu’il soit bénéfique. En tout cas ça fait un bien fou de partager ça avec toi, et avec vous.
    A très vite. Pleins de bisous :)

  • mai 3, 2016

    christelcaulet

    Je n’ai pas de problème de stress en avion, heureusement… Mais j’ai un ami qui lui a voyagé pendant des années sans aucun souci et un jour, cela s’est déclaré. Depuis, impossible pour lui de prendre l’avion et même d’y grimper au sol dedans tellement qu’il a peur… Alors je te comprends. J’espère que cela aura bien marché !

  • mai 6, 2016

    Carnet Prune

    Lou > Je comprends très bien ton problème, crois moi. J’espère vraiment qu’un jour tu auras un déclic et que tu pourras voyager loooongtemps ! Si tu peux, essaye ce stage ! Je n’ai pas encore repris l’avion mais je sens déjà un petit changement et je suis plus confiante :)

  • J’aurais bien aimé pouvoir faire ce stage ! Comme toi, un beau jour comme ça j’ai développé la peur bleue en avion ! Alors qu’enfant j’ai beaucoup bougé avec mes parents.
    A présent le moindre bruit me fait stresser, je suis ultra tendue et je n’arrive absolument pas à trouver le sommeil quand il le faudrait… Mon dernier vol était un long courrier de 12 heures – abominables et interminables haha – et je me suis dit “plus jamais” !

    Je ne savais pas qu’on pouvait prévenir le centre anti-stress avant un vol, est-ce qu’il faut avoir obligatoirement fait ce stage pour être pris en charge “psychologiquement” avant et pendant le vol ?

  • juin 19, 2016

    Au'riginalité

    C’est super si ce stage a pu t’aider en quelques sortes ! Moi je n’aime pas du tout l’atterrissage et je ne suis pas fan du décollage mais ça va, je ne panique pas trop, juste un léger stress que j’arrive à contrôler :)

A votre tour

Laisser un commentaire