stress-en-avion-stage-resultat

L’après stage Air France ?


En avril dernier, j’ai effectué un Stage Anti-Stress Air France pour essayer de mettre fin à ma phobie de l’avion. Ou du moins, de la diminuer. Je vous avais fait un article sur le stage en lui-même et mes impressions suite à celui-ci. Je n’avais pas encore pris de vols et donc ce n’était que des impressions à chaud.

Depuis, j’ai fait 4 vols, ce qui me paraît déjà suffisant pour vous faire part de mes impressions et de mon ressenti après ce stage. Cet article va donc s’articuler en 6 parties : le contexte de départ, le débrief de mes 4 vols et le résultat final.

phobie-avion-gerer-stress

Contexte de départ

Donc, comme je vous l’ai déjà dit dans mon article sur le stage, j’étais phobique en avion. De la crise de nerfs, des pleurs, des spasmes au moment du décollage. C’était très difficile à gérer pour moi, mais aussi pour les autres. Bref, une catastrophe, quelque chose d’ingérable, et sans aucune solution pour y remédier.

Avant chaque vol, au moins 5 jours avant, il est possible de transmettre ses coordonnées de vol à centre pour qu’ils puissent prévenir l’équipage, et ainsi bénéficier d’un accueil “personnalisé”.

Vol n°1 : Paris – Nice

C’était mon premier vol post-stage et je vous l’avoue, je n’étais pas trop rassurée. Le temps était nuageux, le matin même il y avait eu la disparition de l’avion Egyptair… Un contexte pas tellement propice pour ce premier vol. Mais j’ai fait mes exercices de sophrologie avant, chez moi, tranquillement et j’y suis allée, positivement, prendre ce vol !

En arrivant, j’ai pu embarquer avec les passagers Sky Priority pour pouvoir me présenter aux hôtesses. Elles m’attendaient justement, ainsi que tout le reste de l’équipage. Quelques larmes, une discussion avec l’hôtesse et tout va mieux. On me présente aux pilotes, on discute du stage et de mes angoisses. Les hôtesses m’ont déplacée devant avec mon amie Daphné pour être le plus possible à l’avant (ce que je préfère). Tout au long du vol, j’ai eu une écoute attentive, une vraie disponibilité de l’équipage et des pilotes.

J’ai été rassurée durant tout le vol, et je me suis sentie protégée, mise dans une bulle de douceur de la part des équipages. En arrivant à Nice, j’étais donc très heureuse de cette première expérience ! Rien à voir avec mes vols précédents le stage : pas de crise, seulement quelques larmes, et rien d’autre. Une vraie victoire !

stage-air-france-stress

angoisse-avion-stress

Vol n°2 : Nice – Paris

Pour le retour, les hôtesses savaient également que j’étais présente sur ce vol. L’accueil a été différent. Les hôtesses m’ont invité à aller m’assoir directement, pas de discussion, pas de présentation et pour seul conseil “Lisez un livre, ça ira mieux après !” ou “Moi ça fait 30 ans que je vole et ça va hein !”…

J’ai accepté d’être déplacée à l’avant de la cabine, seule, en me disant que j’allais être “prise en charge” par les hôtesses, donc ce n’était pas grave. Erreur : j’ai passé le vol seule, à pleurer, à angoisser à nouveau.

À l’arrivée, je suis allée voir les hôtesses qui ont nié tout en bloc, en disant que “j’allais bien”. Ce vol était une catastrophe, et j’avais déjà le stress des prochains vols : si je devais, en plus du stress de l’avion avoir une appréhension sur l’équipage en lui-même… Cela allait devenir compliqué.

Vol n°3 : Paris – Bordeaux

Sur ce vol là, un temps très couvert et orageux. Rien qui me rassure. Entre temps j’avais eu le centre Air France et le psychologue pour parler de la situation précédente. Nous avons fait une mise au point et je partais sur ce vol plutôt positive, déterminée à ne pas laisser ces hôtesses détruire tous mes efforts !

J’ai été appelée au micro quelques minutes avant l’embarquement, pour rejoindre la porte et l’hôtesse qui allait m’accompagner pour me présenter au personnel naviguant. J’étais accompagnée de ma copine Jessica nous sommes entrées dans l’avion avant tout le monde. La rencontre avec l’équipage était très chaleureuse, j’ai été “prise en charge” immédiatement, écoutée et rassurée. Une nouvelle fois, rencontre des pilotes et échanges sur les vents, la technique…

Le vol s’est très bien passé, l’équipage  se relayait pour venir me voir… là encore, une bulle de protection !
En arrivant à Bordeaux j’étais ravie de mes efforts et de l’évolution de mon appréhension. Plus du tout de cris, plus de pleurs et tellement moins de stress.

Vol n°4 : Bordeaux – Paris

Très gros orages, temps très couvert. Décidément ! J’étais donc, malgré cette dernière bonne expérience plutôt stressée. J’ai, là encore, été appelée par l’équipage pour embarquer avant les autres passagers. Rencontre avec les hôtesses, les pilotes, explication de la météo, du parcours que l’on va faire.

Je n’ai même pas changé de place alors que j’étais quasiment en queue d’avion. J’ai fait le vol à ma place, presque sereinement.

Le vol a pas mal bougé (je pense moins que ce que j’ai ressenti) mais j’ai su prendre sur moi et remettre mes sensations dans un contexte que je connaissais. Mes connaissances VS la réalité.

Un équipage toujours très disponible, à l’écoute de mes peurs et surtout qui parvient à m’apporter des réponses !

Contexte actuel

Désormais, je suis beaucoup moins angoissée à l’approche de mes vols, et l’entrée dans la cabine ne me pose plus de problème. Plus de crise d’angoisse, de pleurs ou même de demi-tour en arrivant dans la cabine (oui oui c’est arrivé !).

Je fais toujours mes exercices de sophrologie avant le vol, et j’essaye d’être très en avance à l’aéroport pour ne pas paniquer au moment de s’enregistrer. Aussi, je contacte en amont le centre anti-stress pour leur donner mes numéros de vol et ainsi obtenir cette “aide” à bord.

Honnêtement, je n’y croyais pas une seule seconde à ce stage. Vraiment. Je n’y allais pas très positive, pensant que c’était uniquement marketing de la part d’Air France mais c’est incroyable les progrès que j’ai pu faire. Il y a réellement un avant / après le stage !

Je ne dirai pas que j’ai hâte de faire d’autres vols, mais j’ai surtout hâte de pouvoir toujours plus progresser, et faire des vols encore plus longs.

stage-anti-stress-air-france

14 petits mots

  • juin 8, 2016

    laagrande

    Bravo, belle réussie! Je t’en souhaite encore beaucoup d’autres. Bonne soirée Bisosu

  • juin 8, 2016

    Élise (#teamsnapchat)

    Bravo pour ton parcours et tes immenses progrès !! Tu peux être très fière de toi ! Merci d’avoir partagé ton expérience aussi, c’était très intéressant.

  • juin 8, 2016

    Miss sugar mills

    C’est bien ce genre de stage je trouve. Je connais un ami qui ne veux pas du tout prendre l’avion car il est angoissé à mort rien que d’y penser, du coup je trouve l’idée vraiment bien.
    La réussite dépend grandement de l’équipage, c’est dommage qu’ils ne soient peut être pas encore tous formé à ce genre de situation. Beau progrès pour toi, j’espère que tes prochains vols se passeront aussi bien que les deux derniers.

  • juin 8, 2016

    Anita

    Félicitations! Moi aussi je stresse à mort dans l’avion et pense faire ce stage! Ton témoignage m’est très précieux! Bon courage pour la suite

  • juin 9, 2016

    RemainReverie

    Bravo pour tes progrès ! Continue comme ça, bisous

  • juin 10, 2016

    LaudeParis

    Bonjour,
    Super intéressant de lire tes commentaires. Je suis comme toi et c’est un vrai problème.
    Je pense qu’ils ne peuvent pas accueillir toutes les personnes phobiques de façon personnalisée. Une ou deux personnes par vol OK mais si ils se retrouvaient avec 45 passagers phobiques à accueillir, que feraient-ils ? Et comme tu l’as vécu,çà dépend trop de la personnalité des hôtesses sur lesquelles on tombe, et ça, on ne peut pas le savoir à l’avance (= grosse angoisse !).
    Honnêtement moi le truc qui marche le mieux c’est de prendre un léger anxiolytique, ça me détend vraiment et du coup je me sens tellement plus capable d’affronter ce moment qui me terrifie.
    J’en suis même arrivée à choisir mes destinations de vacances en fonction de la durée du vol !!!! C’est pas bien hein !!!
    Les exercices de respiration m’aident aussi un peu mais je me paye une crise d’angoisse à chaque vol quand même !
    Bye

  • juin 12, 2016

    Emmy

    Bravo pour tes efforts et ton progrès, ne lâche rien ! <3

  • juin 13, 2016

    Louise Pirate

    Je suis super fière de toi, et heureuse que tu aies commencé à prendre le dessus sur cette affreuse phobie! Ce sera un vrai parcours avec des hauts et des bas, mais je suis sûre que tu tiens le bon bout! Des bécots <3

  • juin 13, 2016

    Romanee_B

    Félicitations pour tes progrès! Je te souhaite pleins de nouveaux vols sans angoisse! x

  • juin 15, 2016

    Jasonne

    Super et bravo pour ces avancées ! Pour information il n’y a pas que le stage Air France, il y a le centre de traitement de la peur de l’avion qui organise aussi des stages avec psychologues et simulateur dans plusieurs villes. Ils ont des supers résultats d’après les stagiaires (la page Facebook est très active : https://www.facebook.com/CentrePeurAvion/)
    Bon vols et vive les avions :)

  • juin 17, 2016

    MissPa

    Merci pour ce post très utile. Moi aussi je suis très très angoissée en avion (angoissée en général mais en avion c’est pire), or le soucis c’est que j’adore voyager (et loin, genre, au Japon). Du coup je canalise ma peur avec des manies et des tocs, et je pleure beaucoup. J’ai beau savoir que la peur n’évite pas le danger, c’est l’idée de n’avoir aucun contrôle sur la situation qui me terrorise (je commence à faire des cauchemars d’avion dès que je sais que je vais devoir le prendre, c’est à dire tous les étés).
    Je me demande si je ne vais pas tenter aussi le stage Airfrance. J’avais pensé à prendre du Stillnox ou une benzo avant un vol sinon, mais j’ai peur des effets secondaires (pas envie d’être groggy ET terrorisée). Bref. Merci pour ton témoignage.

  • juin 28, 2016

    Kellie

    Pour ma part, j’aurais aimé passer ce genre de stage (manque de financement =/). J’ai un vol prévue fin Août et je ne sais pas comment gérer ma peur et ce que je dois demander au médecin comme prescription… j’ai encore du temps devant moi pour me préparer mais c’est angoissant.

  • août 1, 2016

    sabrina

    hey coucou carnet prune je me suis enfin décider a venir voir ton blog et voila un article bien intéressant je sais pas si j’ai la phobie de l’avion mais je sais que j’ai peur j’aime le voyage mais pour aller loin ben faut prendre l’avion et rien cas l’idée je stresse déjà j’ai peur que je ne puisse plus descendre si je me sens pas bien j’ai peur de pas me sentir bien etc j’ai déjà pris la voiture le métro le bus le tram le tunnel sous ma manche le bateau quasiment tt quoi mais pas l’avion je me sans rassuré a l’idée si quelque chose arrive je suis sur terre enfin tu voie ce que je veux dire que l’avion ben tes dans les air si il y a quelque chose ben on et foutu … cette peur me bloque (sabrinouchee de snap )

  • août 12, 2016

    Lynn

    Hello! Contente que ce stage ait vraiment pu t’aider
    si je peux me permettre un petit conseil: fais le online check-in, tu devrais recevoir une notification par mail qui te permet de le faire 24h avant le départ de ton vol. Ceci te permet de choisir ton siège en ligne et t’évitera l’angoisse de savoir si tu seras assise à l’avant de l’avion/ assise seule. Et cela évitera également aux hôtesses le stress de te replacer à la dernière minute.
    bon vol

A votre tour

Laisser un commentaire